Actualité

TROUVER UN EMPLOI AVEC INTERNET

Hello, hello ! Lu bees ? Bienvenue sur LASIA Sénégal. En droite ligne avec le précédent article, je nous propose de voir comment mettre à profit internet pour trouver un emploi, un stage ou d’autres opportunités de nature similaire.

Simple chercheur d’emploi ou pourvoyeur de valeur ?

Alors, le web, c’est des milliards d’utilisateurs, des millions d’organisations et de structures. Comme on nous l’apprend aux tous premiers cours en marketing, le marché est la rencontre entre l’offre et la demande, soumis à des influences. Ainsi, voyons internet comme un marché de l’emploi, avec une offre, une demande, de la concurrence, des fournisseurs etc. A cet effet, le défi du jeune chercheur d’emploi est ici de savoir se mouvoir dans ce marché, avoir à l’œil la concurrence, trouver des opportunités pertinentes, sortir du lot, s’offrir une visibilité et vendre une image attractive lui permettant d’atteindre son objectif, de se positionner comme offreur de compétences, d’expérience et de valeur ajoutée. Voilà toute l’importance de l’e-réputation et du personal branding qui doivent offrir au chercheur d’emploi une image correcte, conforme et consciencieuse, capable au moins de stimuler et créer un contact avec un potentiel recruteur ou partenaire.

Pourquoi utiliser Internet pour chercher un emploi ?

Dans l’utilisation d’internet sur le web pour trouver un emploi, j’ai vu tellement de commentaires mentionnant « intéressé » sur des posts d’annonce de recrutement sur les RS cette semaine que je me suis dit heee get up draft something. Rires 😂 ! Donc, la dame a son mémoire à écrire, figurez-vous, mais va jouer les blogueuses sur le web. Bon, let’s come back. Il faut chercher sur internet car les recruteurs y sont présents, c’est assez simple. Internet est tellement entré dans nos vies qu’on ne peut y échapper, sinon difficilement. Plusieurs chasseurs de tête l’utilisent ainsi pour identifier des profils et les convertir. En plus, n’est-ce pas plus facile que de devoir copier 100 CV et faire le tour de la ville ou attendre indéfiniment l’oncle nanti qui a promis de trouver quelque chose ? Tout peut se passer sur le web. Internet, de la motivation et de l’ingéniosité peuvent beaucoup nous apporter…

Optimiser sa présence sur le web              

Le numérique a bouleversé et continue de secouer les secteurs d’activités, les emplois et jusque même nos pratiques et habitudes quotidiennes, autant du point de vue du travail, des études que de nos activités personnelles. Tapez votre nom complet sur Google, que trouvez-vous ? Est-ce la manière dont vous voulez qu’on vous voit ? Cette vitrine de votre personne est-elle assumée ou résultante d’un ensemble d’actions faites sur internet qui en ont fait la construction ? En êtes-vous l’auteur ? C’est tant de questions à se poser. Dans nos différentes interactions à travers les canaux numériques, nous donnons aux autres une impression de qui nous sommes. Elle peut être vraie comme éronnée. Cependant, la bonne nouvelle est qu’on a toujours les moyens d’influencer cette impression. Bon, je ne vais pas promettre de souligner toutes les actions à entreprendre mais c’est possible de voir quelques points qui seront approfondis dans des articles ultérieurs :

Avoir et optimiser sa présence sur les réseaux sociaux professionnels 

Un RSP est à usage professionnel, ok c’est évident. Il permet le réseautage et les échanges entre les membres pour des opportunités d’emploi, de collaboration, de business etc. Linkedin est le plus populaire et sait apporter une grande visibilité aux chercheurs d’emploi. Pour ce réseau, il est important d’optimiser son profil pour être visible et de bien gérer ses interactions. Pour ce faire, le membre doit veiller à créer un profil complet et à jour, contenant quelques coordonnées, les formations et diplômes obtenus, les expériences professionnelles et de volontariat, et toutes autres informations pertinentes. Un bon profil doit comporter une photo claire et professionnelle ainsi qu’une couverture et une bio.

Pour le reste, la construction de son réseau passe principalement par les ajouts et confirmations de contacts, les contenus publiés, les interventions sur les sujets abordés par les membres ou autres échanges par message privé ou dans des groupes. Pour rappel, veiller toujours à rester dans un cadre professionnel et que son profil soit visible grâce à des mots-clés quand un recruteur sera à sa recherche.


Soigner son image sur les autres réseaux sociaux

Je vais avouer qu’il m’arrive d’aller épier les gens sur leurs réseaux sociaux. J’imagine par ailleurs que certains recruteurs en font autant, curieux de savoir ce que vous faites en dehors des réseaux sociaux professionnels. Ils sont Facebook, Twitter, IG, Tik Tok… et tous participent à laisser des traces sur nous. Je suis de ceux qui pensent que ce qu’on fait et dit sur Twitter ou Facebook n’est pas entièrement représentatif de qui on est et ce qu’on pense. Toutefois, la vérité est qu’on peut très vite ne plus être attiré par une personne et ne plus vouloir en faire son collègue ou emploi, pour des posts peu corrects. Nos profils sont des vitrines. L’idée est de garder son caractère et originalité, rire quand on veut, échanger avec ses amis mais éviter les dérapages, comme en vraie d’ailleurs. Les réseaux sociaux sont certes virtuels mais restent une reconduction d’un environnement social.

Des milliards de connexions

Créer son e-portfolio ou blog

Ces outils sont très intéressants dans la mesure où ils peuvent être une excellente vitrine de compétences, de connaissances et d’expérience. En outre, on est toujours maître du contenu qu’on y met. C’est top non ? 😉

Les mines d’opportunités d’emploi

Elles foisonnent ! Avant de se lancer, veiller à avoir à disposition un CV correct et à jour (article à suivre dans entretiens). Il peut être en français, en anglais ou toute autre langue, selon le profil et doit être adapté à l’emploi recherché. Je n’aime pas les lettres de motivation mais elles peuvent être demandées par les recruteurs. Ne jamais oublier de les adapter également en fonction de l’offre.

Maintenant, où trouver cet emploi ?

Sites d’offres d’emploi 

Ces plateformes sont nombreuses et variées. Elles offrent des listes d’emplois avec la possibilité de faire des recherches avancées et spécifiques. Cela peut répondre à des critères géographiques, de niveau d’expérience, de date de publication, de délai de soumission, de nature de la structure ou du contrat, etc. Il est ainsi possible de paramétrer sa recherche pour trouver des annonces pertinentes. Ces plateformes proposent d’habitude un abonnement à une newsletter pour recevoir à une fréquence définie des alertes. De même, chez certaines, le candidat peut avoir un espace où renseigner les informations qui constitueront son CV visible par les recruteurs. Exemples ? Glassdoor, Indeed, Senjob, UN Careers, UNV Careers, la plateforme de gestion des demandes d’emploi au sein de la fonction publique sénégalaise, Novojob, Concoursn, C2Kstaffing, ANPEJ

Sites d’entreprise 

On peut trouver très souvent dans le menu ou en bas de page un onglet « carrières », « recrutement » ou encore « rejoignez-nous ». Dans ces espaces sont diffusés des postes vacants, ou des programmes de stages y sont mis en avant. De même, il est d’usage que ces entreprises donnent aux chercheurs d’emploi la possibilité de soumettre une candidature spontanée.

Les réseaux sociaux 

Qu’ils soient professionnels ou non, ils offrent une visibilité sur une multitude d’offres d’emplois. Sur Linkedin, l’espace emploi est très bien fourni et la recherche ciblée possible. On a la latitude de postuler à temps réel ou enregistrer une offre pour plus tard. Sur Facebook, des groupes ou pages assurent le relais d’informations. Il y a toujours des opportunités intéressantes à trouver sur After’pro, Free Find Jobs… Les entreprises et autres plateformes citées ci-haut diffusent également des offres sur leurs pages officiels ou groupes respectifs.

Les applications mobiles 

Il n’y a pas que sur le web où trouver un emploi. Des applications aussi existent. Mdr, j’avoue ne pas en connaitre beaucoup à part Glassdoor que j’ai sur mon téléphone. Le reste ? Ask Google and please share with us. Merci ☺️!

Ensuite, après avoir trouvé des pistes, une étape non moins importante est la prise de contact et la soumission. J’ai entendu les recruteurs dire ne pas apprécier recevoir des correspondances non personnalisées, sans corps de mail, ni objet, ni salutations et pleines de coquilles. Par conséquent, une rigueur dans la correspondance, autant dans le fond que la forme doit être de mise.

C’est bon ?

Okay, je n’ai pas tout dit sur toutes les manières de mettre internet au service de sa recherche d’emploi (je ne peux pas de toute façon mdr). Néanmoins, il n’y a toutefois pas de soucis à se faire. Nous reviendrons plus en détail sur les différents points évoqués ici à savoir comment faire son CV ou son e-portfolio, optimiser sa présence sur Linkedin, préparer son entretien, utiliser les espaces de recherche d’emplois, définir une stratégie de recherche d’emplois… Un rappel avant d’avancer : sur le web, il n’y a pas que du vrai ni que des anges. La prudence et une capacité d’analyse et de vérification des informations sont nécessaires ; faire donc très attention aux arnaques. Si besoin, se renseigner auprès de personnes spécifiques. Un autre encore : on peut trouver son emploi ailleurs que sur le web, donc prendre ses dispositions pour diversifier les manières de trouver des opportunités (networking, salons d’emploi…).

Le sourire habituel 😉 !

Merci de m’avoir tenue compagnie jusqu’ici. J’espère que cela apporte une valeur particulière à votre recherche d’emploi ou votre connaissance par rapport à cet usage d’internet. Si vous avez apprécié, n’hésitez pas à cliquer sur un des boutons bleus juste en bas pour permettre à vos contacts sur les réseaux sociaux de pouvoir en bénéficier. See you 👋🏾 !

Miss LASIA Senegal